LE CHARME DISCRET DE L'INTESTIN

Je ne sais pas si cela sera le best-seller de votre été mais c'est un des meilleurs livres et un des plus instructifs que j'ai lu depuis longtemps.  Je voyais passer des infos sur l'intestin comme deuxième cerveau mais sans comprendre vraiment de quoi il s'agissait. Ce livre est clair , amusant et si vous vous intéressez au fonctionnement de votre corps, il faut le lire absolument.

Vous allez voir les bactéries d'un  regard neuf !

Voila quelques une de mes citations préférées pour vous donner une idée...

"A partir de la, je ne me suis plus considérée comme quelqu'un qui avait des problèmes de peau mais comme quelqu'un qui avait des problèmes d'intestin. "

"Cette réduction nocturne de la salivation a aussi des effets moins agréables: beaucoup de gens, au lever, ont mal a la gorge ou mauvaise haleine. 8 heures de rationnement salivaire, pour les microbe Bucco-dentaires, cela signifie en effet à nous la liberté !  Voilà pourquoi le brossage des dents au coucher et au lever est une invention ingénieuse. Le soir, on réduit le nombre de bactéries dans la bouche et le matin on fait le ménage. "

"Tandis que nos ancêtres les chasseurs-cueilleurs, mangeaient chaque année jusqu'à 500 variétés de racines, d'herbes et de végétaux nous nous nourrissons aujourd'hui le plus souvent de 17 plantes utiles. Rien d'étonnant a ce que notre tube digestif ait du mal à "digérer" cette évolution."  

"A propos de l'hypersensibilité alimentaire.    Les êtres humains savent depuis longtemps ce que la recherche découvre peu à peu: ce que nous sommes, c'est aussi ce que nous avons dans le ventre. nous avons estomac noué quand nous avons la peur au ventre. Nous ne nous faisons pas de bile quand tout va bien. Nous ravalons notre colère, digérons les affronts et nos échecs nous laissent un goût amer. Notre moi est dans l'alliance de notre tête et notre ventre-pas seulement du point de vue linguistique mais aussi de plus en plus dans les laboratoires scientifiques. "

"Une hypothèse émise en 2013 postule que les bactéries de l'intestin pourraient agir sur l'appétit de leur hôte. "

  "Chaque jour, a chaque repas, nous influons aussi sur notre organe microbien en bien comme en mal.  C'est justement ce dont il s'agit quand on parle de pré biotiques: favoriser les bonnes bactéries en consommant certains aliments."   

J'en profite pour tous les intolérantes au gluten pour signaler le formidable blog de mon amie Clémentine: Clem sans Gluten  dont  l'instagram me donne toujours envie de cuisiner ses recettes.

Son parfait Victoria sponge cake.

Son parfait Victoria sponge cake.